Cafards et blattes

 

Avant toute chose, sachez qu'en désinsectisation il n'y a aucune différence entre la blatte et le cafard : il s'agit du même insecte. Le terme le plus couramment employé au quotidien est « cafard » mais l'appellation officielle est « blatte ».

Les cafards sont responsables de beaucoup de nuisances dans les locaux professionnels et d'habitation. Ils peuvent provoquer des courts-circuits électriques, des affections respiratoires et répandre des germes pathogènes dans les aliments que les cafards souillent. Il est donc nécessaire de les éradiquer quand leur présence est avérer.

Pour obtenir les meilleurs résultats


  • En cas d'infestation faible à modérée, un gel appât sera utilisé dans les endroits fréquentés par le cafard
  • En cas de forte infestation, le gel appât sera utilisé en complémentarité d'une solution micro-encapsulée appliqué par pulvérisation
  • Il est conseillée de renouveler l'application au gel deux semaines après la première application en cas de forte infestation, et dans tous les cas, tous les 6 mois pour prévenir le retour des cafards.
Nous contacter

Les espèces de blattes rencontrées en France

La blatte germanique

(Blatella Germanica)
 

Contrairement à ce que son nom semble indiquer, elle est originaire d'Asie. Elle est plus petite que les autres blattes (de 15 à 20mm), plus prolifique (cycle de 4 mois au lieu de 7 à 15), radiorésistante d'où sa présence dans les appareils électriques, à davantage besoin en eau que les autres blattes, vit de 4 à 6 mois et peut pondre de 10 à 40 œufs par oothèque.

La blatte américaine

(Periplaneta americana)
 

C'est la plus grosse espèce rencontrée (23 à 40mm), elle est plus connue sous le nom de cancrelat. Malgré son nom la blatte américaine est originaire d'Afrique et elle a été introduite aux États-Unis en 1625. Encore une fois son nom est trompeur, elle est originaire d'Afrique du Nord. Elle préfère les endroits frais, et aura tendance à se loger dans les égouts, piscines, caves humides, etc. Elle peut vivre un an et pondre de 12 à 16 œufs par oothèque.

La blatte orientale

(Blatta Orientalis)
 

Originaire d'Afrique du nord, la blatte orientale s'est répandue dans le monde entier, à commencer par les zones proches géographiquement, comme le Sud est de la France, souvent à la faveur d'échanges commerciaux et donc des transports maritimes. Elle mesure de 20 à 30mm, préfère plus la chaleur que les autres blattes, vit environ 4 mois et peut pondre de 12 à 16 oeufs par oothèque.

La blatte rayée des meubles

(Supella Longipalpa)
 

Cette espèce est originaire d'Afrique et présente un fort dimorphisme sexuel (la femelle est beaucoup plus grosse que le mâle). Elle mesure de 10 à 20mm, préfère les endroits élevé et peut pondre de 12 à 16 œufs par oothèque.


Une oothèque est une membrane rigide qui enveloppe la ponte de certains insectes ou arthropodes de manière plus générale, comme la blatte ou la mante religieuse qui sont cousines (ce sont des dictyoptères).